AE : Animateur d'Equitation en 10 mois
(ou 1 an en apprentissage)

 

Cette qualification fédérale permet d’initier aux activités équestres sous l’autorité pédagogique d’un titulaire de diplôme de Niveau 4 ou plus dans les activités équestres (BEES ou BPJEPS, DE ou DES) et à l’exclusion des pratiques compétitives de niveau Amateur et plus.

A la fin de la formation, vous serez en mesure de :

  • Enseigner en autonomie les bases des pratiques équestres auprès de tout public, en garantissant la sécurité des pratiquants, des équidés et de l’environnement,

  • Accompagner les cavaliers sur des itinéraires de promenade préalablement conçus par un organisateur de randonnées équestres,

  • Faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre autonome et responsable,

  • Assurer le travail et le suivi des équidés d’instruction,

  • Participer aux décisions techniques,

  • Réaliser une utilisation optimale des moyens mis à sa disposition (satisfaction de la clientèle),

  • Evaluer le matériel pour assurer la sécurité des lieux de pratique,

  • Surveiller l’exécution du travail d’un ou plusieurs personnels,

  • Organiser le travail d’une équipe pour des travaux collectifs simples.

Conditions d'accès

 
  • Être âgé de 16 ans minimum,

  • Être titulaire de l’attestation « prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) ou d’une attestation reconnue équivalente par la réglementation en vigueur,

  • Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique et à l'encadrement de l’équitation datant de moins d’un an à la date de l’entrée en formation

  • Être titulaire d'une licence fédérale de pratiquant en cours de validité

  • Être titulaire de l’un des diplômes suivants délivrés par la FFE :

    • Cas général : Galop 6 de cavalier ou de pleine nature,

    • Lorsque la formation se déroule en apprentissage : Galop 5 de cavalier ou de pleine nature.

Prochaine session :

septembre 2023 à juillet 2024

Contacter Jean-Marie PÔNE

Vous êtes en situation de handicap, contactez notre référente.

 

Activités visées

La diversité des situations professionnelles propres aux activités équestres exige des compétences transversales pour assurer l’encadrement des différents modes de pratique en sécurité. D’une manière générale, et en garantissant la sécurité de tous, l’animateur(trice) d’équitation doit pouvoir :

  • Mettre en œuvre, selon les consignes qui lui sont données, un projet, des progressions, des séances :

    • d’animation équestre,

    •  de découverte et d’initiation des activités équestres jusqu’aux premiers niveaux de compétition,

    •  de découverte du rapport homme/cheval,

    • de sensibilisation au développement durable et à la citoyenneté.

  •  Participer :

    • au travail d’entretien de la cavalerie d’école à pied ou monté en vue de permettre sa bonne utilisation pour l’apprentissage de l’équitation,

    • aux soins et à l’entretien de la cavalerie d’école,

    •  à l’entretien et à la sécurisation du matériel et des infrastructures de la structure équestre,

    •  à l’accueil des publics et à l’animation de la structure équestre,

    •  à la promotion des activités.

Parcours plein